À lire : VoltDB envoie au tapis 6 idées reçues à propos de SQL

Un article très intéressant du blog High ScalibilityVoltDB decapitates six sql urban myths and delivers Internet scale OLTP in the process, nous délivre un retour sur le Webinar de Mike Stonebraker « SQL Urban Myth » et de sa dernière base de données VoltDB.

  • Myth #1: SQL is too slow, so use a lower level interface
  • Myth #2: I like a K-V interface, so SQL is a non-starter
  • Myth #3: SQL systems don’t scale
  • Myth #4: There are no open source, scalable SQL engines
  • Myth #5: ACID is too slow, so avoid using it
  • Myth #6: in CAP, choose AP over CA

VoltDB est un SGBDR pur SQL, ACID,  OLTP, shared nothing, sharded, scalable, lockless, open source, in-memory. Il est conçu pour tenir la charge de centaines de milliers de transactions à la seconde. Pour résumé très grossièrement  (mais vraiment), VoltDB c’est un PostgreSQL en mémoire.

VoltDB prétend être 100 fois plus rapide que MySQL, 13 fois plus que Cassandra et 45 fois plus qu’Oracle avec la même capacité de monté à l’échelle.

Plutôt que de vous résumé le post de Todd Hoff, très complet, je vais partager avec vous ce que j’ai apprécié :

  1. Todd pose très bien le problème que cherche à résoudre VoltDB, un moteur SQL OLTP ACID qui est capable de grimper à l’échelle, en faisant des choix drastiques (données en RAM… etc)
  2. Pour chacun des mythes, il présente la position de Mike, la solution mise en oeuvre, puis son point de vue concernant la solution. Il permet ainsi d’avoir un point de vue plus objectif et à la lumière de son expérience personnelle. Il fait souvent mouche, notamment sur le prédicat qu’à fait Mike de ne pas considérer les problèmes réseaux comme le risque le plus courant de panne.
  3. Les ressources liées à l’article sont vraiment poussé pour ceux qui souhaitent plonger d’avantage, comme OLTP through the looking glass, and what we found there par Harizopoulos et. al.

Plus généralement, je vous recommande de rajouter dans votre aggrégateur High Scalibility, les articles sont souvent supers construits avec une vraie valeur ajoutée. Ce qui est rarement le cas sur les blog traitant de « scalabilité ».

Bonne lecture :

4 réponses à “À lire : VoltDB envoie au tapis 6 idées reçues à propos de SQL

  1. moui moui moui

    ça semble un peu trop beau pour être vrai. Il y des trucs qui me semblent faux (genre multi node pas supporté par Oracle).

    Beaucoup d’affirmation facile, mais qu’il faudra prouver (genre je suis n fois plus rapide que truc, peut-être mais dans quels circonstances et est-ce que c’est un cas réel ?)

    • Effectivement et de ce que j’ai compris voltdb est centré sur un type de use case là où oracle, mysql ou pgsql essaient d’être généraliste.

      Les performances de voltdb se font au détriment de certaines choses (les logs, le support de stockage…), ce qui est également le cas avec les produits nosql.

      Finalement, le mouvement de fond est que la philosophie Unix s’applique désormais au base de données. On dispose desormais de moteurs spécialisés et adaptés à une problématique.

      Bref c’est bien passionant tout ça 🙂

  2. Moteurs spécialisés ? Les gens de MongoDB positionnent clairement leur produit comme celui qui permettra de répondre à 95% des besoins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s